Réservé aux abonnés

AstraZeneca et Gilead ouvrent le bal des coronafusions

Gilead Sciences aurait été approchée par AstraZeneca pour une fusion à 240 milliards de dollars. | Keystone / Ben Margot

Bloomberg fait état de rumeurs de fusion entre deux entreprises pharmaceutiques très engagées dans les thérapies contre le coronavirus. L’américain Gilead Sciences est en passe de réussir à commercialiser son antiviral remdesivir, qui a montré des effets (limités) contre Covid-19. L’anglo-suédois AstraZeneca collabore avec l’université d’Oxford sur un vaccin candidat qui compte parmi les plus avancés. Les deux entreprises n’ont pas confirmé mais pas démenti non plus. Le début d‘une vague de fusions?

Pourquoi il faut regarder l’argent. Outre qu’une fusion en pleine incertitude économique peut surprendre, la faible complémentarité opérationnelle des deux entreprises laisse les analystes perplexes. Sauf ceux d’UBS, qui remarquent que Gilead dispose de ce qui manque à AstraZeneca: du cash. Et, avec 125 vaccins et plus de 150 traitements en développement dans près de 2000 essais cliniques contre Covid-19, ce ne sont pas les opportunités qui vont manquer quand les grandes pharmas vont commencer d’enchérir sur les traitements les plus prometteurs.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter