| | news

Après la quarantaine, le semi-confinement: des nouvelles de l’informaticien genevois

Pour Nils, le télétravail continue.

La liberté de Nils* aura été de courte durée. Nous vous en parlions le mois dernier: le jeune homme, informaticien aux HUG, est resté en quarantaine préventive durant 14 jours, suite à l’infection de l’un de ses collègues. Celle-ci a pris fin le 13 mars, le jour même où la Confédération annonçait la fermeture des écoles. Après de brèves retrouvailles avec son équipe, il continue le télétravail. Seulement, cette fois, il se sent moins seul, le monde s’est figé avec lui. Témoignage.

Pourquoi on en parle. La quarantaine n’aura pas été vaine. Suite à d’intenses heures de télétravail rythmées par une solidarité sans faille, l’équipe de Nils a sorti la première version de l’application Coronapp-HUG, destinée aux professionnels de la santé comme au grand public. Celle-ci offre notamment des conseils pratiques, des questions-réponses et informe en temps réel, ou presque, sur l’évolution du nombre de cas en suisse.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

La newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi