| | News

Anne Lévy prend la tête de l’Office fédéral de la santé publique en pleine crise du coronavirus

Anne Lévy, future directrice de l'OFSP, vendredi 3 avril en conférence de presse à Berne. | Keystone / Anthony nex

Lors de sa conférence de presse du 3 avril 2020, le Conseil fédéral a annoncé la nomination d’Anne Lévy à la tête de de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Elle succède à Pascal Strupler, actuel directeur de l’OFSP, et prendra ses fonctions à compter du 1er octobre 2020.

Âgée de 48 ans, Anne Lévy est une bonne connaisseuse des thématiques de santé publique, et notamment des enjeux liés aux addictions. Elle arrive à la tête de l’Office fédéral lors d’une période troublée.

Pascal Strupler, qui dirigeait l’OFSP depuis 2010, avait annoncé son départ en octobre dernier. Après l’annonce du départ à la retraite de Daniel Koch, responsable de la division maladies transmissibles, c’est le deuxième changement important à la tête de l’Office, en pleine crise du coronavirus.

Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé, a préféré jouer la carte de la sérénité et de la continuité institutionnelle:

«La bonne organisation et la stabilité au sein de l’office permet de faire face à l’imprévisible. (…) La transition est assurée. L’office est plus fort que l’addition des personnes qui le compose et c’est précisément ça qui fait la force des institutions.»

Un profil plus administratif que médical. Bernoise d’origine, Anne Lévy est diplômée en sciences politiques de l’Université de Lausanne et titulaire d’un MBA en gestion des ONG de l’Université de Fribourg. Elle a commencé sa carrière au service de protection de la santé du canton de Bâle-Ville, où elle a officié six ans, avant de diriger la section Alcool et tabac de l’OFSP pendant cinq ans.

Anne Lévy dirige les cliniques psychiatriques universitaires de Bâle depuis 2015, poste qu’elle occupe encore, mais s’apprête à quitter pour prendre ses fonctions à l’OFSP à la rentrée. Elle a également présidé le conseil de fondation d'Addiction Suisse de 2014 à 2019.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi