| | News

Des chercheurs suisses inventent une membrane qui tue les bactéries

Les bactéries résistantes aux antibiotiques peuvent provoquer des infections de plaies graves et mal soignées. | CDC on Unslpash

La pandémie de Covid-19 n’a pas fait disparaître d’un coup de baguette magique les autres maux, ni la bobologie. Bonne nouvelle: pour combattre les infections bactériennes directement dans une plaie, des chercheurs de l'Empa (Laboratoire d’essai des matériaux à Dubendorf) ont développé des membranes cellulosiques dotées d'éléments protéiques antimicrobiens. Les premiers résultats le montrent: ces membranes de matière végétale tuent les bactéries de manière extrêmement efficace.

Pourquoi on en parle. Si des germes pénètrent dans une plaie, ils peuvent provoquer une infection permanente qui peut ne pas guérir ou peut même se propager dans tout le corps, entraînant une intoxication sanguine potentiellement mortelle (septicémie). Or le problème de la résistance aux antibiotiques devient de plus en plus fréquent, en particulier dans les plaies complexes, car des bactéries comme les staphylocoques sont devenues insensibles à ce qui était autrefois l'arme miracle de la médecine. Les chercheurs de l'Empa ont donc mis au point des membranes cellulosiques qui permettent d'étouffer les infections dans l'œuf.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi