| | Analyse

A qui le tour? L’utilité modérée des calculateurs de file d’attente pour la vaccination Covid-19

Installation de la salle d'attente au centre de vaccination à la Messe de Zurich, en mars 2021. | Keystone / Alexandre Wey

«Je suis vaudoise. J’ai 35 ans et pas de facteur de risque pour Covid-19. Quand pourrai-je me faire vacciner? Combien de personnes passeront avant moi?» C’est pour répondre à ce type de questions que la start-up polonaise Omni Calculator a développé un calculateur de file d’attente pour la vaccination contre Covid-19, adapté à plusieurs pays dont la Suisse. Le principe est simple: l’utilisateur n’a qu’à entrer son âge, son canton de résidence, son état de santé et indiquer s’il travaille ou vit dans un milieu à risque. La plateforme, financée par la publicité, lui indique ensuite une fourchette temporelle pour l’accès à la vaccination, ainsi que le nombre de personnes non vaccinées qui ont la priorité sur lui.

Pourquoi l’utilité est relative. L’outil a été consulté plus d’un demi-million de fois en Suisse depuis sa mise en ligne mi-mars. La plateforme est intéressante en cela qu’elle est didactique, simple d’utilisation et tient compte de nombreux indicateurs comme le taux d’acceptation vaccinale. Cependant, après avoir testé le calculateur, les spécialistes de la santé publique interrogés par Heidi.news mettent en garde: à défaut de pouvoir surmonter les incertitudes liées au rythme de vaccination dans les mois à venir, les délais d’attente annoncés par la plateforme restent assez vagues et n’apprennent pas grand chose de plus — si ce n’est moins — que ce qu’indique le calendrier provisoire de l’OFSP (voir ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!

Lire aussi