Réservé aux abonnés

À Neuchâtel, avec une médecin qui a contracté le Covid-19

L'Hôpital Pourtalès de Neuchâtel face au coronavirus. Photo: Keystone

Notre nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux. Ce nouveau rendez-vous quotidien donne la parole aux soignants qui se dévouent sur le front du Covid-19.

Depuis près de deux ans, Layla Haller est médecin assistante, comme on dit à Neuchâtel, c'est-à-dire l'équivalent de médecin interne dans la plupart des hôpitaux romands. Au tout début de la crise, le personnel soignant ne prenait pas les précautions qui se sont généralisées aujourd'hui. Il y a quelques semaines, alors qu'elle travaillait au service de médecine interne de l'Hôpital Pourtalès, elle a commencé à développer des symptômes du virus.

Elle ressent alors de légers maux de tête, des douleurs dans tous les muscles, et souffre d'une légère toux. Après un frottis, le diagnostique tombe: elle est positive au Covid-19.

Réservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Se connecter