| | News

A l'Hôpital Riviera-Chablais de Rennaz, les craintes du Pays d'Enhaut ne sont pas perceptibles

Une chambre de soin continu de l'hôpital Riviera-Chablais, à Rennaz. | Keystone / Cyril Zingaro

L'Hôpital Riviera-Chablais (HRC) de Rennaz est devenu opérationnel au début du mois de novembre 2019. Ce grand centre hospitalier situé en plaine bouscule les habitudes hospitalières dans la proche région de montagne de Château-d’Œx. La direction du Pôle Santé du Pays-d’Enhaut et la conseillère d'Etat, Rebecca Ruiz, se veulent rassurantes. A l'interne, des voix s'élèvent contre la menace que le HRC fait planer sur l'hôpital de Château-d’Œx. Heidi.news a mené l'enquête et livre le résultat de ses recherches en trois volets.

TROISIÈME ET DERNIER VOLET – Blancs. Lumineux. Propres et sans rayures, ni taches: les murs de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC) à Rennaz sont encore immaculés. Et pour cause, le déménagement des cinq sites vers le HRC de Rennaz s’est terminé vendredi 22 novembre.

Pourquoi on vous en parle. La mise en service de l’HRC remanie la carte hospitalière dans la région du Chablais et au Pays d’Enhaut. L’impact se fait déjà sentir à Château-d’Œx. Reportage à Rennaz.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi