| | news

Une start-up fribourgeoise adapte son robot pour désinfecter les bureaux face au coronavirus

Rovenso a équipé son robot de surveillance de lampes UV germicides pour désinfecter les surfaces les plus à risque./Rovenso

Au sein du parc technologique du Vivier, à Villaz-Saint-Pierre, l’équipe de Rovenso a adapté son robot de surveillance nocturne d’ateliers ou de bureaux afin de lui donner une mission supplémentaire: la désinfection ciblée de ces espaces. Le but est de diminuer avec des rayon UV, l’éventuelle charge de coronavirus demeurée sur ces objets et qui pourrait infecter des personnes.

Pourquoi c’est intéressant. Même si le télétravail continue d’être encouragé pendant le déconfinement, beaucoup d’employés retrouvent leurs bureaux et leurs usines, leurs cafétérias et leurs cantines, leurs salles de réunion et leurs machines à café. C’est autant d’endroits qu’il faut désinfecter régulièrement afin d’éviter de potentielles infections. Le robot de Rovenso ne remplace pas le travail humain dans ce domaine, mais il peut apporter un plus.

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi