| | news

À Fribourg, les co-capitaines de la santé publique quittent le navire 

Une unité de Covid-19 à l'Hôpital cantonal fribourgeois. | Keystone / Anthony Anex

C’est une annonce sur laquelle planent le mystère et l’incompréhension. Evoqué le 23 mai par le Freiburger Nachrichten, le départ des médecins cantonales, Barbara Grützmacher et Stéphanie Boichat Burdy, est désormais officiel. Un communiqué, publié ce mardi 26 mai par la Direction de la santé et des affaires sociales de Fribourg, informe que les deux doctoresses, rentrées en fonction le 1er mars, au tout début de l’épidémie, quitteront leur poste de cheffes de service durant leur période probatoire, fin mai. En cause: des divergences de vues sur la conduite du service.

Pourquoi ça pose question. Cette annonce inattendue et dépourvue de détails intervient en pleine phase d’endiguement de l’épidémie, une phase dans laquelle les services cantonaux de santé publique jouent un rôle essentiel. La continuité de la gestion de la crise sera assurée ad interim par le Dr Thomas Plattner, chef du Service de la santé publique. Lequel se veut rassurant:

Cet article est réservé aux abonnés.

Accédez à tous nos contenus, soutenez une rédaction indépendante.

S'abonner

Recevez chaque jour des actualités thématiques en vous inscrivant à nos newsletters gratuites.

Sortir de la crise, la newsletter qui aborde les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente

Lire aussi