| | News

1 ou 2 mètres: comment évaluer plus finement le risque de transmission de Covid-19?

Source : Nicholas R. Jones et al., BMJ, 2020

Comment savoir si l’on est à risque de transmettre ou de contracter Covid-19? Une équipe de médecins britanniques et d’experts en aérosols, dont la spécialiste américaine Lydia Bourouiba (MIT), a publié une synthèse des connaissances à ce sujet dans le British Medical Journal. Ils appellent à adapter la distanciation physique en fonction du niveau de risque de contamination, selon le type d’environnement (intérieur / extérieur, foule ou non) et d’activité (silence, discussions, cris et chants).

Pourquoi c’est important. La transmission aérienne de Covid-19 donne lieu à des passes d’armes régulières entre les spécialistes en aérosols, qui mesurent des projections de gouttelettes à des distances bien supérieures aux un ou deux mètres préconisés, et les spécialistes en santé publique, dont beaucoup défendent le caractère opérant de la distanciation physique. Quoi qu’il en soit, au regard des cas de contamination identifiés à ce jour et de la nécessité du retour à une activité plus ou moins normale, le besoin se fait de plus en plus sentir d’une évaluation fine du risque.

Cet article est réservé aux abonnés.

S'abonner

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

Lire aussi