| | hd

Voici pourquoi la Suisse ne peut pas encore renoncer à toutes les mesures sanitaires

Les appels pour lever toutes les mesures sanitaires se multiplient à la faveur de l’amélioration de la situation épidémiologique en Suisse. Plusieurs pays européens, dont le Danemark, ont renoncé au pass sanitaire, au port du masque, etc. Cités en exemple, ils poussent à se questionner: Pourquoi la Suisse ne ferait pas de même? Heidi.news compare la situation sanitaire de sept pays et fait le point avec Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à Genève et spécialiste en modélisation mathématique des épidémies.

Pourquoi c’est intéressant. Boire un café sans faire état de son statut immunitaire, prendre le bus sans masque, se serrer la main… Autant de gestes anodins qui ne le sont plus. C’est donc avec envie que les Suisses voient les Danois, Norvégiens, Suédois et Britanniques apprécier une normalité dont les Helvètes sont privés. Mais comparer les situations respectives montrent que le chemin est encore long pour la Suisse. Plongée dans les chiffres.

Cet article est réservé aux abonnés.