| | News

Virginie Masserey, «Madame Vaccins» de l’OFSP, passe à la santé publique vaudoise

La Dre Virginie Masserey en point sanitaire Covid-19, le 31 août 2021 à Berne. | Keystone / Peter Schneider

Pour beaucoup, elle est la «Madame Vaccins» des conférences de presse de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), où elle officie depuis presque vingt ans. La Dre Virginie Masserey, cheffe de la section Contrôle de l’infection de l’office, quittera ses fonctions à Berne pour prendre la tête de la direction générale de la santé du canton de Vaud le 1er avril 2022. Elle prendra la succession de Stéfanie Monod, qui a quitté le service de la santé publique vaudoise en juillet 2021 dans un contexte décrit comme tendu, après sept ans d’engagement.

Un parcours. Agée de 56 ans, pédiatre infectiologue, Virginie Masserey a fait ses études de médecine à l’Université de Fribourg, son canton d’origine, avant de se spécialiser en santé publique. Après avoir collaboré avec MSF et l’OMS au début des années 2000, elle a intégré l’OFSP en 2002 et en dirige la section Contrôle de l’infection – ainsi que le programme de vaccination fédéral – depuis 2016. La pandémie de Covid-19 a projeté Virginie Masserey sur le devant de la scène, notamment depuis le début des campagnes de vaccination. Dans son communiqué, le Canton de Vaud loue «sa grande expérience managériale d’une vingtaine d’années dans la gestion d’équipes et sa capacité à intégrer les enjeux politiques, sociaux et scientifiques».

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.