| | Vidéo

VIDÉO - Pourquoi le Covid-19 revient, malgré le vaccin?

Avec le vaccin, on avait l’espoir de venir enfin à bout de ce sacré Covid-19, et pourtant, alors qu’une grande majorité d’adultes sont vaccinés… le Covid est toujours là et une cinquième vague déferle sur le monde. Mais pourquoi? Spoil: ce n’est pas parce que le vaccin, ça ne sert à rien, c’est même tout le contraire! C’est ce que l’on va découvrir dans ce nouvel épisode de PopScience.

Pourquoi l’hiver est un problème. Ce n’est une surprise pour personne: «Winter is coming» et comme le dit si bien Jon Snow dans la série télévisée Game of Thrones: «Nous savons ce qui nous attend. Nous ne pouvons pas l'affronter seuls». Il parle là, bien sûr, du Covid! Mais pourquoi l’hiver est-il si bénéfique pour le virus? Parce que quand il fait froid, on a tendance à rester à l’intérieur, dans des lieux clos où il n’y a pas d’aération, et où le virus se transmet donc plus facilement. C’est pour cette même raison que les autres virus, comme celui de la gastro-entérite ou de la grippe se propagent bien plus en hiver qu’en été.

Contrairement à nous, les virus adorent l’hiver, ce moment où les humains se tassent en intérieur. Oui, parce que ces agents infectieux ont besoin d’infecter un organisme pour prospérer, comme on vous l’a déjà expliqué ici.

Vous allez me dire: «OK, mais là, c’est différent, on est tous vaccinés, le virus ne devrait pas passer même en hiver!»

Mais non en fait, on n’est pas tous vaccinés! En Suisse, 67% de la population est complètement vaccinée. C’est déjà beaucoup, mais ce n’est pas 100%. Certains adultes ne sont pas du tout vaccinés, et les enfants de moins de 12 ans n’ont pas encore de couverture vaccinale.

Pour le virus, ça fait encore un gros réservoir d’hôtes à infecter. Surtout pour le variant Delta. Plus contagieux que la souche originale, il se multiplie plus, échappe mieux aux anticorps et pénètre mieux nos cellules.

Voir aussi: La mutation du virus expliquée par X-Men

Malheureusement, le virus parvient à infecter aussi des personnes vaccinées, deux raisons principales: Parce que les vaccins contre le Covid ne sont efficaces qu’à 60 à 90%. En plus, les personnes âgées en particulier ont un système immunitaire moins performant, même quand ils sont vaccinés. Par contre, les vaccins limitent les Covid graves.

L’efficacité des vaccins contre le Covid décline avec le temps. Au bout de plusieurs mois, nos cellules immunitaires ne se souviennent plus aussi bien de l’entraînement qu’elles ont reçu avec le vaccin, entraînement qu’on vous a déjà expliqué ici. Il faut le leur rappeler. C’est pour cela qu’on vous propose de faire des rappels. C’est une sorte de révisions pour votre corps.

Résumons: le vaccin, c’est pas efficace à 100%, ça marche moyen sur les vieux, et en plus faut faire un rappel, ben merci, autant pas se faire vacciner quoi…

Voir aussi: La vaccination expliquée par l’attaque des Titans

Are we gonna die? Mais bien sûr que non, parce que la vaccination, ça marche! Si les vaccins doivent encore être améliorés, ils sont déjà extrêmement efficaces pour éviter les formes graves et les décès! Avec le vaccin, même chez les personnes dont l’immunité n’est pas au top, le corps parvient quand même à contrôler la maladie pour que ça ne parte pas en sucette.

Et éviter les morts, c’est quand même l’objectif principal de la recherche contre le Covid!

Alors certes, il y a encore des hospitalisations et des décès, mais ceux-ci concernent dans l’immense majorité les personnes qui ne sont pas vaccinées.

C’est d’ailleurs ce qu’on observe dans la réalité. Je vous prends une date en plein 5e vague. Le 4 décembre, en Suisse, sur 100'000 personnes non vaccinées ayant le Covid, on enregistre 8-9 décès. Parmi les vaccinés, le même jour, c'est moins de 1 décès. Près de douze fois moins.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!