| | News

Palestine: comment vacciner sans Etat?

Des policiers du Hamas gardent un camion contenant une cargaison de vaccins russes contre le coronavirus Spoutnik V au poste frontière de Kerem Shalom, à Rafah, dans la bande de Gaza, le mercredi 17 février 2021. (AP Photo/Adel Hana)

Alors qu’Israël se félicite de sa campagne de vaccination fulgurante, ses voisins Palestiniens sont encore plongés dans l’incertitude. L’Autorité palestinienne a commandé 6 millions de doses de Sputnik V et d’AstraZeneca pour vacciner sa population de 4.5 millions d’habitants, répartis entre la Cisjordanie et Gaza. Seulement 12’100  doses ont été reçues, dont 2’100 de doses Moderna données par Israël pour raisons «humanitaires».

Pourquoi on vous en parle. D’abord, le contraste avec Israël. C’est une question de quelques mètres souvent : les colons israéliens en Cisjordanie et les Palestiniens de Jérusalem-Est (presque un million de personnes en tout) bénéficient de la campagne israélienne. «Un acte d’apartheid médical», n’hésite pas à dire l’ancien médecin et chef politique Moustafa Barghouti.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.