| | News

Une rentrée littéraire sous le signe du coronavirus

Le dernier ouvrage de Bernard-Henri Lévy, «Ce virus qui rend fou», est sorti rapidement après le confinement. | DR

Après des semaines de confinement et de rotatives à l’arrêt, des sorties repoussées et des mesures sanitaires qui ont rendu impossible la tenue des grands salons, la rentrée littéraire a, cette année, une saveur toute particulière. Elle accueille aussi un invité inédit: Covid-19.

Pourquoi on vous en parle.
 Alors qu’ils étaient confinés chez eux, les habitants de la francophonie européenne ont (re)découvert le plaisir de la lecture et ont montré un intérêt tout particulier pour des ouvrages tels que «La Peste», «L’amour au temps du choléra», «Le hussard sur le toit» ou encore «Voyage autour de ma chambre» et «Chez soi, une odyssée de l'espace domestique». La rentrée littéraire surfe aujourd’hui sur la vague Covid avec la sortie d’ouvrages très variés en lien avec la pandémie.

Cet article est réservé aux abonnés.