| | News

Une épidémie d'affiches anti-vax sévit sur les vitrines à Genève

Photo qui circule sur le compte Facebook d'un ancien conseiller municipal MCG connu pour ses positions anti-mesures sanitaires. | DR

C’est la nouvelle opération des opposants aux mesures sanitaires: coller des autocollants indiquant «Interdit aux chiens et aux non-vaccinés» sur les vitrines des commerces. On y voit la mention «Une initiative de citoyens responsables et solidaires» écrit en-dessous. Sur les réseaux sociaux, ce sont des personnalités appartenant à la mouvance des anti-certificat Covid qui ont publié les photos.

Pourquoi c’est problématique. Le texte est une référence directe au tristement célèbre «Interdit aux chiens et aux Juifs» qui a commencé à se répandre en 1938. En Suisse, une variante ciblant les Italiens a été utilisée par certains commerçants durant les années 1970. Une sombre période de l’histoire helvétique, en lien avec les initiatives Schwarzenbach contre la surpopulation étrangère.

Cet article est réservé aux abonnés.