Les Suisses ont consommé moins d'alcool pendant le confinement

Image d'illustration | Keystone

Tout signalait que la consommation d’alcool allait augmenter pendant le confinement en Suisse. Comme l’explique la NZZ, au début de la période de confinement, les magasins ont signalé des ventes de boissons alcoolisées supérieures à la moyenne, ce qui a alarmé des experts en toxicomanie.

Résultat. Deux mois et demi plus tard, il s'avère que les Suisses ont moins consommé que si les bars avaient été ouverts et si les évènements avaient eu lieu. L’association suisse des spiritueux estime les pertes: moins 25% de ventes d’alcools forts. Une baisse moindre pour la bière, qui ralentit de 15%.

link

NZZ am Sonntag