| | News

Un vaccin contre la dengue à l'essai dans le canton de Vaud

En novembre 2020, un fonctionnaire pulvérise de l'insecticide dans la banlieue de Brasilia pour lutter contre les moustiques Aedes aegypti, qui transmettent la dengue, zika et le chikungunya. | Keystone / AP Photo / Eraldo Peres

La lutte contre la dengue fait un détour par le canton de Vaud. Unisanté est en train de tester un vaccin d’un type inédit contre cette infection virale, transmise par les moustiques, qui cause deux décès par heure dans le monde, selon l’OMS. Vingt-six Vaudois en bonne santé ont déjà reçu le produit, conçu par la biotech britannique Emergex Vaccines. Cette première phase de l’essai doit permettre de déterminer si le vaccin n’induit pas d’effets secondaires indésirables sévères.

Pourquoi on en parle. C’est la première fois qu’une étude clinique sur la dengue porte sur un vaccin qui génère une immunité cellulaire, et non des anticorps. A la suite de l’injection, l’organisme devrait être capable d’identifier et de détruire les cellules infectées — plutôt que le virus lui-même. Si Swissmedic l’autorise, Unisanté testera un vaccin similaire contre Covid-19 dans les mois à venir.

Cet article est réservé aux abonnés.