| | Radar

Un million d’Américains se vaccinent une troisième fois illégalement

En Floride, les foyers épidémiques dans les écoles sèment la panique. | Keystone / Chris O'Meara

Au moins un million d’Américains ont reçu une troisième piqûre non autorisée de vaccins contre Covid-19, rapporte ABC citant une estimation des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). La Floride, où le variant delta a fait exploser les hospitalisations à des niveaux plus élevés (15’169 le 10 août) que lors des précédentes vagues, fait partie des Etats qui signalent le plus grand nombre de personnes ayant opté pour une telle piqûre de rappel, suivie par l'Ohio, la Californie, l'Illinois et le Tennessee.

Pourquoi c’est égoïste. Les CDC et l’agence américaine du médicament (FDA) ont indiqué qu’une troisième dose n’est pas recommandée pour les personnes complètement vaccinées, même si la situation pourrait changer pour des patients gravement immunodéprimés. L’OMS a appelé à ne pas effectuer de troisième dose parce que beaucoup de pays manquent encore de vaccins. Alors que dans les pays riches les niveaux de vaccinations complètes dépassent les 50%, seuls 15% de la population mondiale est vaccinée. Les Etats américains disposent de plus de 50 millions de doses commandées mais non utilisées dont la date d’expiration approche.

link

Lire ABC

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.