Reservé aux abonnés

Un cas d’Ebola identifié à Abidjan inquiète l’OMS

A Conakry en Guinée en mars 2014. Des agents de santé enseignent à la population comment prévenir l’infection. | Keystone/AP / Youssouf Bah

C’est une première en Côte d’Ivoire depuis plus de 25 ans. Un cas d’Ebola a été enregistré samedi 14 août à Abidjan, la capitale économique, a indiqué le ministère de la Santé ivoirien, relayé par l’OMS ce dimanche 15 août. Le virus a été identifié chez une jeune patiente de 18 ans, originaire de Guinée, dont elle revenait lorsqu’elle a été hospitalisée à Abidjan.

Pourquoi c’est préoccupant. Selon l’OMS, c’est la première fois que le virus est recensé dans une grande métropole — Abidjan est peuplé de plus de 4 millions d’habitants — , depuis l’épidémie en Afrique de l’Ouest de 2014-2016. Cette dernière avait causé plus de 11’000 morts, principalement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone. L’OMS ayant qualifiée la situation d’«extrêmement préoccupante», 5000 doses de vaccins, initialement destinées à combattre l’épidémie en Guinée, seront prochainement acheminées en Côte d’Ivoire.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous