| | Radar

Un anesthésiste condamné: il volait des médicaments au CHUV pour se droguer

Pixabay / Jorono

Un anesthésiste en poste au CHUV de Lausanne a été condamné pour avoir subtilisé des médicaments entre novembre 2019 et 2020, rapporte 24 Heures, sur la base d’une ordonnance pénale rendue publique en juillet 2021. Il semble que le médecin ait volé des centaines d’ampoules de fentanyl et d’un autre médicament analogue, de puissants opioïdes proches de la morphine, pour son usage personnel. L’homme a été condamné pour vol et infraction aux lois sur les stupéfiants et sur les produits thérapeutiques, à une peine de 100 jours-amende de 100 francs, une amende de 200 francs et un sursis de 2 ans.

Ce dont il s’agit. Le fentanyl et ses analogues sont des opioïdes de synthèse utilisés en anesthésie et pour la sédation en soins intensifs. Comme tous les opioïdes, ils peuvent provoquer une très forte addiction en cas d’usage répété ou abusif. Dans les unités de soins, ces médicaments sont souvent placés dans des armoires à pharmacie sécurisées, qui nécessitent une identification du prescripteur et permettent une traçabilité. C’est de cette façon que le CHUV a identifié l’auteur: le médecin a utilisé son propre droit d’accès, identifié par empreinte digitale, pour subtiliser les médicaments. Qu’il a remboursés à l’hôpital, de sorte que celui-ci a fini par lever sa plainte pour vol.

link

A lire dans 24 Heures

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!