Thomas Wiesel: «Le calcul des primes, c'est comme la recette de l'Appenzeller: un secret helvétique»

L’humoriste Thomas Wiesel était l’un des nombreux invités de la quatrième édition du Forum Santé, co-organisé par Le Temps et Heidi.news. L’occasion d’égratigner le calcul des primes d’assurance-maladie, la gestion de la pandémie par l’OFSP et de distribuer quelques coups aux personnalités politiques. Extraits.

Sur le système de santé suisse. «On a juste les médecins qui s’engueulent avec les ministres de santé cantonaux, qui s’engueulent avec les caisses-maladie qui râlent auprès des pharmas qui refusent d’être critiquées parce qu’elles sont en train de sauver le monde et pendant ce temps-là les infirmières sont en burn-out et les ménages suffoquent avec chaque facture de primes.»

Sur les primes d’assurance-maladie. «Comment les caisses-maladie ont fait pour réussir à faire baisser les primes pendant une pandémie? Enfin, je veux dire, à part en refusant de payer les dépistages et les vaccinations et les masques et le manque à gagner des hôpitaux… […] Le calcul des primes, c'est comme la recette de l'Appenzeller: ce sont les grands secrets helvétiques.»

Sur la gestion de l’épidémie. «On a l’impression qu’à l’OFSP, ils ont envie de vaincre l’épidémie mais pas totalement non plus parce que sinon il faudra s’occuper des coûts de la santé. Ils préfèrent négocier avec les anti-vax plutôt qu’avec les assurances maladie, les toubibs et les pharmas.»

Pour revoir le Forum Santé en intégralité, c’est ici.