| | News

Tanja Stadler nouvelle présidente d'une task force Covid réduite

Comme annoncé voici deux mois, Tanja Stadler est la nouvelle présidente de la task force. | Photo ETH Zurich (DR)

Exceptionnellement, nous avons décidé de mettre cet article à disposition gratuitement, tant ces informations sont utiles pour comprendre l'épidémie. L'information a néanmoins un coût, n'hésitez pas à nous soutenir en vous abonnant.

Comme annoncé officiellement en juin, la task force Covid-19 de la Confédération a drastiquement réduit sa taille et a, comme prévu, intronisé à sa présidence Tanja Stadler. La biostatisticienne de l’antenne bâloise de l’ETH Zurich succède à Martin Ackermann, lequel reste membre d’un comité qui passe de 70 à 25 personnes.

Pourquoi on en parle. Comme Heidi.news le révélait en mai, la situation épidémiologique, quoique devenue depuis moins favorable, ne nécessitait plus un panel d’experts aussi pléthorique. La task force explique:

«La moitié environ de la population suisse bénéficie actuellement d’une couverture vaccinale complète par le vaccin à haute efficacité de Pfizer/BioNTech ou de Moderna. Alors que le Conseil fédéral vient d’annoncer le début de la «phase de normalisation», lors de sa conférence de presse du 11 août 2021, la Swiss National Covid-19 Science Task Force adapte également son organisation.»

La nouvelle direction. Tanja Stadler, spécialiste de computation évolutionnelle, était déjà à la tête du groupe d’experts Données et modélisations de la task force. Qui dit dans son communiqué qu’«elle a grandement contribué à améliorer la compréhension du virus Sars-CoV-2».

Outre la nouvelle présidente, le comité directeur est composé de trois vice-présidents, la médecin et bioéthicienne de l’Unige Samia Hurst, l’infectiologue de l’Hôpital cantonal de Winterthour Urs Karrer et l’économiste de l’ETH Zurich Jan-Egbert Sturm.

Deux nouveaux pôles. Bien qu’elle ait drastiquement réduit son effectif, la task force scientifique a décidé de renforcer son expertise en matière de santé mentale et de pédiatrie. Deux nouveaux membres ont donc été nommés, le docteur Alain Di Gallo (Hôpital universitaire de Bâle) et le spécialiste de l’infectiologie pédiatrique Arnaud L’Huillier (HUG).

Rappel. La task force a été créée par la Confédération pour apporter une expertise scientifique à la gestion de la crise du Covid-19, sur laquelle s’est appuyé le Conseil fédéral pour opérer ses choix. Non sans que quelques tensions apparaissent, le dialogue entre les mondes des sciences et du politique n’allant pas de soi. Les membres du comité sont volontaires, indépendants et ne sont pas rémunérés.

Lire aussi: Une initiative au Conseil national vise à museler la task force scientifique

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.