| | News

SwissCovid a achevé sa mue et revient avec le traçage rétrospectif

Essais de NotifyMe en mars 2021 à l'EPFL | Keystone / Jean-Chirstophe Bott

Ca y est. Le Conseil fédéral a approuvé ce 30 juin l’ajout d’une nouvelle fonction à SwissCovid: une fonction «check-in» prévue pour les petites manifestations, comme les rencontres privées, les entraînements sportifs, les répétitions des chœurs, les petits concerts et les réunions, énumère le Conseil fédéral. Les organisateurs peuvent générer un code QR directement dans l’application, que les participants n’ont plus qu’à scanner en arrivant. Reste à savoir si les lieux recevant du public comme les bars ou les restaurants, où des applications privées — mais payantes pour les commerçants — sont déjà utilisées, l’utiliseront aussi.

Ce qu’il y a de neuf. L’app gardera les fonctionnalités historiques de SwissCovid — à savoir le tracing numérique «prospectif» des personnes qui pourraient avoir été contaminées par une personne entretemps testée positive. Mais elle ajoutera surtout une corde à son arc, en intégrant le module de traçage rétrospectif développé par l’EPFL, NotifyMe. L’idée est ici de remonter les chaînes de transmission et de déterminer les événements superpropagateurs, ce qui pourrait aider à enrayer toute reprise épidémique à l’été et à l’automne.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.