Reservé aux abonnés

Surveillance du coronavirus dans les eaux usées: l'OFSP a-t-il fait une promesse de Gascon?

La Suisse teste peu le Sars-CoV-2 en comparaison internationale. Cela rend les indicateurs de dépistages (nouvelles infections, incidence et taux de positivité) peu pertinents pour surveiller l’évolution de l’épidémie. Pour tenter de pallier ce manque, la Confédération a fait le choix de surveiller l’épidémie grâce à la détection de l’ARN du Sars-CoV-2 dans les eaux usées.

Un programme national a été lancé le 3 mai, mais les données récoltées auprès de 103 stations d’épuration réparties sur l’ensemble du territoire suisse ne sont toujours pas rendues publiques.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous