Reservé aux abonnés

Sur le «mariage pour tous», une leçon de tolérance venue des urnes

Le comité «Oui je le veux» fête sa victoire à Berne | Keystone

Le oui l’a importé à 64%! C’est une victoire écrasante obtenue ce dimanche 26 septembre par le «mariage pour tous». Et cela dans tous les cantons, y compris les bastions catholiques, Valais, Fribourg ou Lucerne. La preuve que la société était largement en avance sur les politiques, disent les chiffres sortis des urnes. Que de chemin parcouru dans la reconnaissance des communautés LGBT+, depuis l’apparition des couleurs arc-en-ciel de la tolérance, dans les années 1970!

Le projet permettra aux couples formés de personnes de même sexe d’avoir les mêmes droits que leurs pairs hétérosexuels. S’il est vrai que la Suisse est l’un des derniers pays d’Europe à franchir le pas, il est aussi l’un des seuls à le faire à l’issue d’un scrutin populaire et au terme d’une campagne apaisée. La Suisse n’a pas pour habitude de verser dans le lyrisme pour commenter les résultats électoraux. Mais l’émotion était cette fois-ci au rendez-vous. «C’est l’aboutissement d’un combat lancé il y a 50 ans», a déclare le comité «Oui je le veux».

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous