| | News

Sport et dépression: et si le lactate avait un effet positif?

Piabay / David Mark

Des chercheurs du pôle de recherche romand Synapsy, qui s’intéresse aux bases biologiques des maladies mentales, ont identifié un mécanisme faisant le lien entre lactate, une molécule produite pendant l’exercice physique, et un effet antidépresseur lié à la production de nouveaux neurones dans l’hippocampe. Leurs travaux, publiés le 14 mai dans la revue Molecular Psychiatry, éclairent l’effet de la pratique sportive sur la dépression.

Pourquoi c’est important. Au-delà des médicaments, la prise en charge non médicamenteuse de la dépression repose sur trois piliers: un bon sommeil, une alimentation équilibrée et de l’exercice physique. Ce dernier apparaît comme particulièrement important en ce qu’il participe de la bonne santé globale mais joue aussi un rôle dans la neurogenèse, diminue le stress oxydatif et l’inflammation. On n’en connaît pas encore les mécanismes, et le lactate pourrait jouer un rôle central.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.