Reservé aux abonnés

Observatoire des prix de l'alimentation de Heidi.news: Hausses très légères ces deux derniers mois

Image d'illustration. | Shutterstock / Mircea Moira

Le graphe ci-dessous offre une navigation détaillée des prix par article et par distributeur: Aldi, Coop, Migros. Pour voir une denrée précise, il suffit de sélectionner un produit dans la liste. Relevé des prix effectué les 9, 23 mars, 6, 20 avril et 5 mai.

Vingt aliments. Heidi.news a sélectionné vingt denrées dont le prix pourrait être revu à la hausse ces prochains mois (voir le graphe ci-dessous). Les causes: la guerre en Ukraine, mais aussi les difficultés d’approvisionnement liées à la crise Covid et aux pertes de récolte dans le monde ces derniers mois. Nous avons sélectionné trois distributeurs – Aldi, Coop et Migros – et effectuons des pointages réguliers pour suivre l’évolution des prix; mais pas pour comparer les prix entre les différents magasins.

Pourquoi une telle démarche. Les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% dans le pays en avril, après deux hausses consécutives en mars (0,6%) et en février (0,7%). Le panier type de l’indice suisse des prix à la consommation (IPC) défini par l’Office fédéral de la statistique (OFS) inclut de nombreux articles non-alimentaires, dont l’énergie, toujours en forte hausse actuellement. Les prix du mazout (+75,6% en un an) et de l’essence à la pompe (+25,1% en un an) se sont déjà envolés, mais l’alimentation ne connaît pas encore le même sort.

Les premiers pointages ont été effectués les 9, 23 mars, 6, 20 avril et 5 mai (le prochain est prévu le 1er juin). Constat: les prix de ces vingt denrées ont peu évolué ces deux derniers mois.

Lire aussi: L’Europe prise en étau entre durabilité et souveraineté alimentaire

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous