| | Idées

Sars-CoV-2 échappé d’un labo chinois? Pourquoi j'ai basculé

Yvan Pandelé

J’ai fait mon coming-out il y a trois ou quatre semaines. A l’heure du déjeuner, dans notre quartier général genevois de la Mousse, auprès de ma collègue du Flux santé: «Tu sais, sur l’origine du virus, je crois bien avoir basculé.» C’est-à-dire? «Si on me forçait à choisir, je parierais que Sars-CoV-2 est sorti de l’Institut de virologie de Wuhan.»

Entendons-nous: il ne s’agit pas d’une conviction ferme. Les faits sont élusifs et toutes les hypothèses restent sur la table. Mais beaucoup d’indices et informations se sont accumulés ces derniers mois, qui donnent du corps à celle d’un échappement accidentel. Il semble d’ailleurs que je ne sois pas le seul journaliste scientifique à avoir changé d’avis.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.