Reservé aux abonnés

Ruslan Evstigneev, chef russe ayant fui la guerre en Ukraine

Ruslan Evstigneev dans les cuisines du Café de la plage, au Grand Théâtre de Genève, le 26 avril 2022. | Heidi.news / NS

Les yeux cernés, mais une énergie à revendre. C’est notre première impression en rencontrant Ruslan Evstigneev au Café La Plage du Grand Théâtre de Genève. Le chef russe de 35 ans est finaliste du S.Pellegrino Young Chef 2018. S’il est ici aujourd’hui, c’est parce qu’il fut réveillé un certain 24 février au bruit des missiles russes s’abattant sur Odessa.

Deux milliers de kilomètres en bus. «Nous avons entendu des grands boum. Tout le monde était en panique. Nous avons cherché un moyen de nous échapper.» Entre deux services – il est encore en tenue – et malgré la fatigue apparente, le cuisinier nous raconte volontiers son histoire en anglais. La recherche d’un taxi pour mettre son épouse et leur fils de cinq ans à l’abri à Chisinau, en Moldavie. La cuisine avec son équipe pour l’armée ukrainienne et les personnes en besoin – 200 repas chaque jour. La décision de rester avec ses collègues ukrainiens, interdits de sortie du territoire, en ouvrant une petite pizzeria. Puis les nouveaux bombardements. La fuite de Chisinau et enfin le bus jusqu’à Genève avec sa femme, leur garçon et le chat.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous