Reservé aux abonnés

«Restituer des réserves en fixant des primes plus basses: c’est simple comme tout!»

Reto Egloff, directeur général de la KPT.

La Bernoise KPT fait partie des dix plus grandes assurances-maladie de Suisse. Avec un taux de solvabilité de 144%, elle est l’une des assurances les moins dotées du pays en matière de réserves. Et pour cause: organisée en coopérative, elle restitue les réserves perçues en trop par le biais de baisses de primes à ses quelques 410’000 clients depuis de nombreuses années. Entretien avec son directeur général, Reto Egloff, sur cette habitude peu partagée par ses concurrentes.

Heidi.news − Vous êtes à la tête de l’une des dix plus grandes assurances-maladie du pays et venez d’annoncer que vous alliez restituer une partie de vos réserves excédentaires à vos assurés. Pourquoi ce geste?
Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous