| | Reportage

REPORTAGE – Vallorbe étrenne la vaccination itinérante

Centre de vaccination itinérant du canton de Vaud, le 18 mai à Vallorbe. | Heidi.news

Mardi 18 mai, la «cité du fer» est devenue pour un jour la cité de la vaccination, s’enorgueillit le syndic de Vallorbe. Avec 3000 âmes, la petite commune vaudoise, nichée à la frontière du Jura français, ne devait pas s’attendre à héberger un centre de vaccination de sitôt. Mais le canton a décidé d’y étrenner son centre de vaccination itinérant. Une première. Depuis 10 heures du matin, les candidats se pressent, avec ou sans rendez-vous, pour recevoir une injection du précieux sérum.

Pourquoi on vous en parle. Le canton s’est fixé un objectif de 70% de vaccinés au sein de la population adulte. La vaccination itinérante répond à plusieurs enjeux identifiés par les services cantonaux. D’abord, toucher l’ensemble de la population dans le plus vaste canton de Suisse romande, y compris des personnes hésitantes ou peu motivées à se rendre dans un centre lointain. Mais il s’agit aussi de cibler les personnes précaires ou défavorisées, pour qui l’accès aux soins est plus difficile.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.