| | Analyse

Record de décès en 2020 confirmé, mais l'impact sur le taux de mortalité est limité

Dans l'atelier des Pompes Funèbres Générales Edmond Pittet à Lausanne en avril 2020. | Keystone / Jean-Christophe Bott

En 2020, 77’222 personnes sont décédées en Suisse. Les chiffres définitifs du mouvement naturel de la population sont publiés ce 22 juin par l’Office fédéral de la statistique (OFS) et montrent une hausse de 12,4% des décès par rapport à 2019, année où 67’515 décès ont été enregistrés. L’OFS n’hésite pas à parler de «valeur record».

Pourquoi ce n’est pas étonnant. Les chiffres définitifs de l’OFS étaient attendus et prévisibles. Mais Heidi.news n’a pas attendu ces données définitives brutes pour se pencher sur la surmortalité de 2020, ici et . La pandémie a fait bondir la mortalité, du moins en chiffres absolus, à un niveau historique. Rapportés à la population, ces 77’222 décès représentent un taux de mortalité d’environ 9 pour mille habitants. Soit dans la même fourchette que ces dernières années.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!