Reservé aux abonnés

Que peuvent apporter les médecines complémentaires à l'hôpital?

Photographe: Jordi Teres.

De l’hypnose à la sophrologie en passant par l’acupuncture ou la mindfulness. Au CHUV, les médecines complémentaires ont droit de cité. La Pre Chantal Berna Renella y dirige le Centre de médecine intégrative et complémentaire (Cemic) depuis mai 2019 et s’emploie à leur accorder une place dans les soins, l’enseignement et la recherche. Pour cette interniste genevoise spécialiste de la douleur, formée aux Etats-Unis et en Angleterre, tout ce qui peut participer de façon démontrable au bien-être du patient est bon à prendre. Heidi.news lui a longuement donné la parole à l’occasion de sa leçon inaugurale sur les médecines complémentaires à l’hôpital. Entretien.

Heidi.news – Vous êtes interniste de formation. Comment en êtes-vous venue à vous intéresser aux médecines complémentaires?
Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous