Reservé aux abonnés

Pourquoi les Suisses ne vont pas chez le médecin

La part de résidents suisses renonçant aux services de santé pour des raisons financières a augmenté entre 2010 et 2020: elle est passée de 10 à 23%. C’est ce qui ressort de l’enquête menée cette année par la Fondation Commonwealth Fund sur mandat de l’OFSP. Au total, 2280 personnes ont pris part au sondage au printemps en Suisse – en pleine première vague de la pandémie du Coronavirus.

Ce qui est aussi intéressant. Outre les considérations financières, les autres raisons de renoncer à une visite chez le médecin ou à un traitement médical sont nombreuses.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous