| | News

Pourquoi le Conseil fédéral ne soutient pas l'initiative sur les soins infirmiers

Alain Berset en conférence de presse ce mercredi 12 octobre à Berne. | Keystone / Peter Schneider

L’initiative populaire pour des soins infirmiers forts va trop loin, estime le Conseil fédéral. Il propose de rejeter le texte au profit du contre-projet du Parlement, a expliqué le ministre de la santé Alain Berset en conférence de presse ce 12 octobre. Car contrairement à l’initiative, le contre-projet ne demande pas à la Confédération de réglementer les conditions de travail des infirmiers. Les Suisses trancheront le 28 novembre.

Pourquoi on va voter. L’ensemble des acteurs s’accordent sur le fait qu’il faut agir rapidement face à la pénurie de soignants qui se profile, dans un contexte de vieillissement de la population. Selon l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI), la Suisse aura besoin de 70’000 soignants supplémentaires d’ici 2029. L’initiative pour les soins infirmiers forts ambitionne de répondre à cette problématique en agissant à la fois au niveau de la formation et au niveau de l’attractivité de la profession, notamment en améliorant les conditions de travail et l’autonomie professionnelle.

Cet article est réservé aux abonnés.