Pourquoi la fermeture des frontières ne bloquera pas la propagation du nouveau coronavirus

Keystone / Etienne Laurent

Le 31 janvier, les Etat-Unis annonçaient refuser l’entrée des ressortissants étrangers s’étant rendus en Chine au cours des deux dernières semaines. De telles mesures de restrictions sont-elles vraiment efficaces? Non, répond le journaliste scientifique Adam Rogers dans Wired. En cause, notamment: la méconnaissance du mode de transmission du virus, l’inefficacité de mesures similaires prises par le passé et le fait qu’il soit probablement déjà trop tard.

Pourquoi c’est intéressant. Est citée notamment une méta-analyse britannique de 2014 portant sur l’effet des restrictions de voyage sur les épidémies de grippe. Conclusion: celles-ci ont ralenti la propagation de l’ordre de… 3%. C’est même moins dans les grandes villes et lorsque les mesures entrent en jeu tardivement. À l’heure où plusieurs pays prennent des mesures à l’encontre de la Chine, de nombreux scientifiques rappellent que la lutte contre le nouveau coronavirus doit s’inscrire dans une politique de santé globale, et non une volonté illusoire de sécurité nationale.

link

À lire sur Wired (EN)