| | News

Pourquoi la 3e dose s'impose contre Omicron

Omicron contre les vaccins, suite et fin. Pour la première fois, la UK Health Security Agency fournit des données de terrain complètes sur le comportement des vaccins d’AstraZeneca et de Pfizer-BioNTech face au nouveau variant, en fonction du temps écoulé depuis la primo-vaccination. Elles mettent en lumière une perte rapide d’efficacité, et l’importance du rappel pour relever le niveau de protection.

Pourquoi c’est important. Le variant Omicron se diffuse à une vitesse extrême et pourrait générer un pic épidémique dès la période des fêtes au Royaume-Uni, et à la mi-janvier en Europe continentale. Devant cette perspective, les pays accélèrent leurs campagnes de rappel Covid-19 afin de renforcer l’immunité vaccinale contre l’infection et tenter d’endiguer la vague Omicron. La Suisse vient par ailleurs de porter à 4 mois, au lieu de 6, le délai minimum avant d’être éligible au rappel.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!