Pour être testé au coronavirus, mieux vaut être riche et célèbre aux Etats-Unis

À l'aéroport de Chicago, le 19 mars | Tannen Maury, Keystone

Aux Etats-Unis, la pénurie de tests laisse sans réponse des milliers de malades et travailleurs de la santé, mais elle semble épargner les personnalités riches et célèbres. Dans un long article, le New York Times se questionne à propos de malades et de travailleurs de la santé en pénurie de tests alors que la liste des célébrités ne cesse de s’allonger outre-Atlantique.

Pourquoi c’est révoltant. De nombreux sportifs, acteurs ou politiques partagent leur diagnostic dans la presse et sur les réseaux sociaux; des équipes entières de NBA sont testées en l’absence de symptômes. En plus que des virus en aérosol, y aurait-il de l’iniquité dans l’air?

link

New York Times