| | News

Peut-on améliorer la communication entre les patients et les soignants?

Image d'illustration d'une relation médecin-patient difficile. | Shutterstock / fizkes

Parmi les dysfonctionnements que la crise sanitaire a mis en évidence, on trouve les difficultés à se comprendre au sein de la relation de soin, que ce soit entre patients et soignants ou entre soignants. Loin d’être une nouveauté, la question de la communication dans le milieu médical, et son amélioration, est un sujet d’études en sciences du langage qui gagne à être exploré afin d’offrir à tous et à toutes une information claire permettant une meilleure prise en charge des patients.

Pourquoi on en parle. Pascal Singy, spécialiste des sciences du langage et directeur de centre de recherche au Service de psychiatrie de liaison au CHUV, et Gilles Merminod, enseignant et chercheur en linguistique à l’Université de Lausanne et au CHUV, ont sorti en mai 2021 un ouvrage intitulé «La communication en milieu médical: un labyrinthe» aux l'EPFL Press dans la collection Savoir Suisse. Cet ouvrage, quoiqu’un peu technique, s’adresse aussi bien aux professionnels de la santé qu’au grand public dans l’idée de co-construire une démocratie sanitaire basée sur des échanges fluides et une intercompréhension maîtrisée.

Cet article est réservé aux abonnés.