Reservé aux abonnés

Personnes âgées et dépendantes: bientôt un marché comme un autre?

Image d’illustration. Une employée de l’association Spitex aide une cliente à s’habiller à Thoune dans le canton de Berne, en 2019. | Keystone / Gaetan Bally

Il fallait une balise pour marquer la fin de la crise Covid-19. Le 16 février, le Conseil fédéral annoncera la fin des restrictions sanitaires en Suisse. Climat, santé, technologie, éducation, vie quotidienne: durant la semaine qui précède cette échéance, Heidi.news explore ce qui sera le monde d'après.

En dix ans, le nombre de clients sollicitant aide et soins à domicile a augmenté de plus de 60%. A la clé, le développement d’un marché où les entreprises à but lucratif — encore largement minoritaires — ont compris qu’elles avaient une belle carte à jouer. Qui s’occupera de nos aînés dans les années à venir et à quel prix?

Pourquoi on en parle. Le scandale lié aux activités du groupe français Orpea, également présent en Suisse, dans les établissements médico-sociaux de l’Hexagone interroge sur la place et le contrôle des acteurs privés dans le domaine du soin et de l’accompagnement de la personne âgée.

Reservé aux abonnés

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous