| | News

Patrick Aebischer veut doter la Suisse d’une industrie de l’ARN messager

La Suisse est présente dans la production de vaccins au travers de Lonza qui produit ceux de Moderna. Keystone/Olivier Maire

A l’occasion du Swiss Biotech Day, le 7 septembre, Patrick Aebischer, président émérite de l’EPFL, a lancé l’initiative Lighthouse pour mettre la Suisse au centre de la révolution médicale déclenchée par les vaccins à ARN messager. Basée sur un partenariat public-privé, cette plateforme servirait à la fois à la découverte, au développement et surtout à la production de vaccins à ARNm contre des virus émergents, leurs variants voire d’autres thérapies.

Avec une usine pilote en Suisse, l’objectif sera de servir les besoins du pays mais aussi ceux des pays qui ont un accès limité aux technologies vaccinales. Le projet Lighthouse ambitionne d’éviter l’accaparement non seulement injuste mais aussi contre-productif des doses de vaccins par les pays riches, comme on le voit aujourd’hui dans le cas de Covid.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.