| | Radar

Pas de reprise de l'épidémie en Angleterre, et c'est plutôt surprenant

Lors de l'Euro 2020, les supporters ont souvent fait tomber les masques, comme ici aux abords du stade de Wembley à Londres. | Keystone / David Cliff

En Angleterre, au moment de la levée des dernières mesures sanitaires le 19 juillet, l’inquiétude était de mise. En cause, l’essor du variant Delta avec plus de 500’000 cas positifs au Covid-19 enregistrés quotidiennement. Mais, contre toute attente, le pire ne s’est pas produit. Aujourd’hui, dans le pays, la pandémie semble maîtrisée même si les contaminations demeurent élevées, relève Le Temps.

Pourquoi c’est intriguant. La tendance a surpris les épidémiologistes et le gouvernement britannique. Les observateurs évoquent deux explications plausibles:

  • L’arrêt des festivités et rassemblements (souvent sans distanciation) engendrées par l’Euro de football. La fin du tournoi coïncide avec une chute dans le nombre de contaminations.

  • La fermeture des écoles, vacances scolaires obligent. Les enfants, comme les parents, se réunissant moins.

Surtout, relèvent les experts, ce succès dans le contrôle de l’épidémie n’aurait pas été possible sans la proportion importante de vaccinés, à savoir 76% des adultes britanniques.

link

A lire dans Le Temps

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.