| | News

«Pas de bénéfice» de l'hydroxychloroquine: les Britanniques arrêtent les frais

Pixabay / Siggy Nowak

Les investigateurs principaux de l’essai britannique Recovery ont décidé, sur les conseils de leur comité de suivi indépendant, d’interrompre leur bras destiné à évaluer l’intérêt de l’hydroxychloroquine chez les patients Covid-19 hospitalisés. Dans un communiqué diffusé vendredi 5 juin, les chercheurs expliquent que la molécule n’a montré aucun bénéfice sur les 1542 patients traités. Tous les hôpitaux britanniques sont appelés à cesser le recrutement immédiatement.

Pourquoi c’est important. Avec 11'000 patients recrutés et un protocole très solide, l’essai Recovery est la tête de gondole des essais cliniques sur Covid-19 dans le monde. Cette décision, destinée à ne pas pénaliser indûment les patients, devrait précipiter la fin de l’hydroxychloroquine à l’hôpital. Elle vient en effet couronner une série de données en défaveur du traitement.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.