| | Analyse

Origine de la pandémie: «la fenêtre se referme» alertent les experts de la mission OMS

Un agent de sécurité éloigne les journalistes de l'Institut de virologie de Wuhan après l'arrivée d'une équipe de l'OMS pour une visite de terrain à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei, le mercredi 3 février 2021. | Keystone / AP / Ng Han Guan

C’est un retour d’expérience qui s’est fait attendre. Les auteurs du rapport conjoint Chine-OMS sur l’origine de la pandémie viennent de signer une lettre ouverte dans la revue Nature, dans laquelle ils reviennent sur leurs travaux – et les critiques nourries qu’ils ont reçues. Ils dressent le portrait d’un travail très contraint par la Chine et appellent la communauté scientifique à produire les données manquantes avant qu’il ne soit trop tard.

Pourquoi le temps presse. Plus d’un an et demi après le début de la pandémie, on ignore toujours les conditions d’émergence de Sars-CoV-2. La Chine verrouille l’accès aux éléments scientifiques qui pourraient permettre de faire pencher la balance – à supposer qu’ils existent. Or la trace du coronavirus n’est pas éternelle, le taux d’anticorps produits par l’infection ayant tendance à décliner au fil des mois. Attendre encore plusieurs mois risque de rendre la tâche impossible.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.