| | Radar

On comprend mieux l'immunité des enfants à Covid-19

Pixabay / Startupstockphotos

Les enfants sont bien mieux protégés contre les formes graves de Covid-19 que leurs aînés, rares étant ceux chez qui la maladie dépasse le stade du simple rhume. Des chercheurs allemands, autour de l’Hôpital de la Charité de Berlin, pensent avoir trouvé pourquoi. Les enfants auraient un seuil de détection des pathogènes respiratoires plus bas, et seraient donc capables de contrôler les infections virales comme Covid-19 bien plus rapidement que les adultes – dès leurs prémices. Ces travaux, publiés le 18 août dans la revue Nature Biotechnology, font l’objet d’un article dans l’hebdomadaire allemand Der Spiegel.

Ce qu’ils ont fait. Les biologistes ont prélevé des échantillons de cellules dans le nez de 42 enfants-adolescents et 44 adultes, infectés ou non par Sars-CoV-2. Ils ont montré que les cellules des enfants non infectés expriment par défaut un grand nombre de récepteurs intracellulaires (MDA5) impliqués dans la détection de pathogènes variés. De quoi déclencher une réponse immunitaire sitôt le virus détecté en petite quantité — via la production de messagers chimiques, les interférons, qu’on sait jouer un rôle clé dans le contrôle de Covid-19. Cette immunité innée plus chatouilleuse permettrait aux enfants de juguler l’infection avant que le virus ne déploie ses propres contre-mesures.

link

A lire dans le Spiegel (DE)