Omicron est en Chine, Pékin annule la vente de billets pour les JO

A trois semaines de l'ouverture des JO 2022, mauvaise nouvelle pour le public. | Keystone/EPA / Roman Pilipey

La dégradation de la situation sanitaire en Chine a des conséquences sur les prochains JO d’hiver. Les Jeux olympiques de Pékin (du 4 au 20 février) se dérouleront en effet devant un public restreint. Le comité d'organisation a annoncé ce lundi 17 janvier qu’il ne mettrait pas en vente les billets pour les épreuves, lesquelles ne pourront ainsi être suivies que par des invités.

Pourquoi on en parle. La Chine semble être rattrapée par le Covid-19. Ce lundi 17 janvier, 223 nouvelles infections ont été signalées sur le territoire — le plus haut niveau depuis mars 2020 —, dont 80 dans la seule ville de Tianjin, à 130 km à l’est de Pékin. La cité portuaire est frappée depuis plus d'une semaine par un foyer épidémique. Les autorités chinoises s’inquiètent de la situation, d'autant que Pékin a signalé le week-end passé un premier cas positif au variant Omicron. La ville-hôte des Jeux a dans la foulée testé plus de 13’000 personnes de manière préventive et a fermé certains sites touristiques.

«Afin de protéger la santé et la sécurité du personnel et des spectateurs (...), il a été décidé d'ajuster le plan initial de vente de billets et (à la place) d'organiser la venue de spectateurs sur les sites de compétition», dit le communiqué du Comité d’organisation.

link

A lire sur la RTS