| | News

Nouvelle preuve de l’impact des pesticides sur le système immunitaire

Une nouvelle étude établit un lien entre l'exposition aux pesticides des agriculteurs et leur risque de développer un zona. | Keystone / Hein Htet

L’exposition élevée des agriculteurs aux pesticides augmenterait leur risque de développer un zona. Ce sont les résultats d’une étude américaine publiée par des scientifiques du National Institute of Health le 28 juillet 2021.

Pourquoi on en parle. Selon les auteurs de l’étude, l’apparition d’un zona est l’indicateur d’une baisse de la capacité du système immunitaire à contrôler l’infection latente par le virus varicelle-zona. La varicelle étant la primo-infection de l’enfant et le zona sa forme récurrente, qui survient généralement chez l’adulte. Cet indicateur signe ainsi un effet des pesticides sur l’immunité avec des implications bien plus larges que le risque zona, sur l’efficacité vaccinale par exemple, ou encore la sensibilité à d’autres infections.

Cet article est réservé aux abonnés.

Heidi.news sur Telegram, chaque fin de journée, recevez les articles les plus importants.
Inscrivez-vous!