| | News

Nouveau coronavirus: l’OMS estime que l’urgence sanitaire est de portée… chinoise

Ls membres du comité d'urgence de l'OMS sur le 2019-nCoV en cours de délibération. | OMS, DR

Réunis pour le deuxième jour consécutif à Genève, les membres du comité d’urgence de l’OMS ont finalement décidé, jeudi 23 janvier, de ne pas classer l’épidémie à nouveau coronavirus (2019-nCoV) comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI). «Ne vous méprenez pas: il s’agit bien d’une urgence en Chine, mais pas encore d’une urgence sanitaire mondiale», a précisé le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’institution.

Pourquoi on vous en parle. Le dernier bilan de l’épidémie fait état de près de 500 personnes contaminées (dont 95 dans un état grave) et de 17 victimes en Chine. Des cas sont avérés au Japon, en Corée, à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam et aux États-Unis. À tort ou à raison, le monde entier était suspendu à la décision de l’OMS. Les impressionnantes mesures de confinement mises en œuvre par la Chine ont peut-être infléchi la donne – elles ont en tout cas donné matière à discussion aux experts.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.