| | News

Nous avons écouté les arguments des opposants à la loi Covid-19

Documents remis lors de la conférence de presse des Amis de la Constitution le 29 avril à Lausanne. | Photo: Heidi.news

«La loi Covid-19 est inutile et dangereuse», pour Werner Boxler, co-président des Amis de la Constitution, association ayant lancé le référendum contre la loi Covid-19. Les Suisses sont appelés à voter sur cet objet le 13 juin prochain et les opposants ont présenté leurs arguments lors d’une conférence de presse le 29 avril à Lausanne. En substance, ils reprochent à ce texte de priver les Suisses de leurs droits fondamentaux inscrits dans la Constitution, de donner trop de pouvoir au Conseil fédéral et de risquer le développement d’une société discriminatoire entre vaccinés et non vaccinés contre Covid-19. Qu’en est-il? Nous avons écouté leurs arguments.

Pourquoi on en parle. Le premier sondage TaMedia, publié ce 30 avril, montre que 66% des personnes interrogées approuvent la loi, contre 27% qui la rejettent, et 7% encore indécis. Selon le communiqué, «le projet recueille une forte approbation, tous partis confondus; seuls les électeurs de l’UDC y sont opposés, avec 37% de oui». Quoi que l’on pense des arguments invoqués, la campagne entre partisans et opposants suscite des questions importantes au niveau démocratique, sanitaire et juridique.

Cet article est réservé aux abonnés.

Tableau de bord climat

Un suivi interactif des grands indicateurs du dérèglement climatique et de ses solutions.